Concert du 08/05/2016 – Le Jour de l’Orgue 2016 : Isabelle HEBRARD & Jean-Yves LACORNE

Ensemble d’improvisation « ORAGE »
Direction : Isabelle HEBRARD
Orgue : Jean-Yves LACORNE (*)
(*) organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Louis de Choisy-le-Roi

AOC-Choisy.Orgue.Affiche.Concert.2016.05.08

————————————————————————————————————————————————————————————————————–

Présentation

« La Création : du Magma naît la Lumière »

Vous n’avez pas encore assisté à un concert de ce genre, peut-être parce qu’il est le premier…

L’idée est de créer 7 paysages ou matières sonores successifs, par la musique, la danse et la récitation, faisant émerger une idée pure et aboutissant à une oeuvre d’orgue.

7 œuvres d’orgue émergent de 7 magmas improvisés par l’ensemble Orage. L’improvisation, synergie de matières sonores aléatoires, se nourrit de textes se rapportant au plafond de la Chapelle Sixtine de Michel Ange, et du poème du New Yorkais John Giorno « Thanx for nothing ». Les figures et postures de danse s’inspirent des signes du compositeur hongrois Kodaly mais également des personnages sixtins.

Le Sounpainting est un langage de signes universels et multidisciplinaires. Musiciens, orchestres, choeurs, solistes, danseurs, comédiens, plasticiens composent en temps réel une oeuvre abordant l’espace dans toutes ses dimensions. A l’heure actuelle, le langage comporte plus de 1200 gestes.

————————————————————————————————————————————————————————————————————–

Programme

I – « Souffle créateur, l’inspiration »

  • Johann Sebastian BACH (1685-1750) : Prélude en Sol M BWV 568

II – « 7 jours 7 notes »

Les 7 notes de musique dessinées par les mains – Kodaly et la danse introduisent le thème de chaconne « ré mi fa sol la » qui, répété inlassablement, engendre des variations. Deux variations dansées s’intègrent à l’oeuvre d’orgue.

  • Johann PACHELBEL (1653-1706) : Chaconne en ré mineur

III – « Discours et dialogue » (du magma de paroles à l’intelligible)

  • Nicolas de GRIGNY (1672-1703) : Récit en Dialogue à 2 tailles de cromorne et 2 dessus de cornet

IV – « Lyrisme »

  • Johann Sebastian BACH : Toccata en ré mineur dite « Dorienne » BWV 538

V – « Contemplation »

  • Johann Sebastian BACH : Adagio de la Toccata, adagio et fugue en Ut M BWV 564

VI – « Vaillance »

  • Antonio Correa BRAGA (XVIIe siècle) : Bataille du 6ème ton

VII – « Grandeur et lumière »

  • Johann Sebastian BACH : Prélude et fugue en Sol M BWV 541

———————————————————————————————————————————————————————————————————–

« Orage » est un ensemble d’improvisation à géométrie variable composé de choristes de l’Ensemble vocal Aura Juvenis des Ateliers Beaux-Arts de Paris et d’instrumentistes, comédiens et danseurs professionnels. Créé par Isabelle Hébrard en 2013, cet ensemble se produit régulièrement en performances de soundpainting lors de concerts, spectacles, vernissages, dans des musées et ateliers de peintres ou sculpteurs, manifestations culturelles en intérieur ou extérieur, et lors de collaborations toujours inventives avec des plasticiens. www.aurajuvenis.com

Le soundpainting est, pour la comédienne Mélanie DECROIX, un temps de re-création où le corps en mouvement s’oublie à l’écoute des autres.

Le violoniste Martial BOULEGUE pratique intensément l’improvisation sous toutes formes et dans de multiples styles, avec des partenaires musiciens, danseurs, comédiens… Professeur diplômé d’état, il l’inclut à son enseignement aux conservatoires de Villejuif et Bonneuil.

Né à Moscou d’une famille d’artistes, Victor KORSAKOV fait ses études d’accordéon en Russie puis, attiré par la France, y développe des duos de musique franco-russe. Airs traditionnels, valses, accompagnement de chanteurs lyriques font partie de son répertoire qui s’étend de la variété au classique.

Conteur et parfois chanteur, Alain USSEL a toujours cherché à travers l’improvisation de nouveaux chemins, de nouvelles voix, de nouvelles manières de faire sonner les mots. Sa rencontre avec le soundpainting fait partie de cette démarche.

AOC-Choisy.Orgue.Photo.Concert.2014.05.11-01

Professeur de chant choral aux Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, chef de choeur, Isabelle HEBRARD y établit un cursus d’études. Elle forme aussi le chœur du conservatoire de Villejuif. Diplômée de la Sorbonne en musicologie, capésienne d’éducation musicale et chant choral, Isabelle HEBRARD est aussi flûtiste et a longtemps dirigé l’Ensemble de Flûtes des Orchestres de Jeunes Alfred Loewenguth. Elle a obtenu dix premiers prix de flûte de conservatoires et la Licence de Concert de l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Elle a enregistré à France Culture de la musique d’Isabelle Van Brabant pour le Festival d’Avignon. Le compositeur Pascal Franck lui dédie « Trois Dessins » pour flûte, puis « Trois Nouveaux Dessins » en 2011 qu’elle donne en concert, ainsi que des œuvres de musique d’ensemble. En duo flûte et orgue avec Jean-Yves Lacorne, elle se produit dans toute la France. Leur trio  avec la soprano Lillian SIT PO a édité un disque : «Musique Française : Images Poétiques et Sacrées». L’improvisation est un terrain d’exploration.

AOC-CD.Images-01 AOC-CD.Images-02

Extraits du CD : www.aurajuvenis.com/website/?q=node/44

-o0O0o-

AOC-LACORNE.Jean-Yves-01Après des études de piano, d’écriture et d’analyse musicale, de Musicologie a la Sorbonne, Jean-Yves LACORNE travaille l’orgue avec Michel Jollivet, Gérard Letellier et d’autres Maîtres (Académie Internationale d’Orgue Ibérique de Francis Chapelet, Séminaire d’orgue de Wallonie de Jean Ferrard). Premiers Prix d’orgue, à l’unanimité, d’harmonie et de contrepoint des conservatoires de la Ville de Paris, Médaille d’or d’orgue de l’Ecole Nationale de Musique du Mans, Prix d’Honneur du concours de l’UFAM, Licences d’Interprétation et de Virtuosité («Prix de la Ville de Chartres»), il est titulaire des orgues de la Cathédrale Saint-Louis de Choisy-le-Roi (94). Il se produit en concert dans de nombreuses églises parisiennes, en régions, à Saint-Jacques de Compostelle… et enseigne aux conservatoires du Val-de-Bièvre Villejuif/Le Kremlin-Bicêtre. Dédicataire de «Le Sentier des Limbes» de Pascal Franck, il crée cette œuvre à Choisy-le-Roi puis à St-Augustin à Paris.